Nanar* de l’au-delà: Le château des passions sanglantes

Note de la rédaction

Il y a quelques semaines, je recevais un message d’une personne que j’apprécie beaucoup pour son travail dans le milieu du cinéma de genre québécois. Suite à la parution d’une critique du MANOIR DE LA TERREUR, cette réalisatrice de courts-métrages trash et d’horreur me manifeste alors l’envie de contribuer au Sinistre Blogzine. C’est que, en plus d’être réalisatrice, Izabel Grondin est une redoutable spécialiste des nanars de l’horreur des années 60 à 80. Comment refuser pareille collaboration?

C’est donc pour nous un honneur d’accueillir Izabel aux rangs de l’équipe. Je suis convaincu qu’elle parviendra à vous transmettre sa passion pour ce type de films. Je crois que vous ferez d’abominables découvertes qui vous inciteront à rebrancher votre vieux magnétoscope ayant accumulé la poussière au sous-sol.

VHS rules!

Alexandre Duguay,
Rédacteur

***

*nanar: Mauvais film. Terme familier qui désigne un film tellement mal réalisé et ridicule qu’il en devient involontairement comique.

(source: Le petit Robert, Wikipedia)

LE CHÂTEAU DES PASSIONS SANGLANTES

Première critique pour Sinistre Blogzine! C’est que, de façon sporadique, je vais vous partager une perle du cinéma Z. Ceux et celles qui me connaissez savez tout l’amour que je porte au cinéma Eurotrash des années 60, 70 et 80. Donc ça tombe bien car c’est par une mouscaille rescapée des années 60 que ça démarre. Une mouture allemande re-baptisée en français LE CHÂTEAU DES PASSIONS SANGLANTES, et réalisée en 1968 par un certain Percy Parker (aka Adrian Hoven) qui fait aussi office de scénariste et de producteur. Et il faut absolument voir la version doublée en français! Pas seulement pour la médiocrité du doublage mais surtout, surtout, pour entendre les voix les plus “à chier” depuis les débuts du parlant. Continue reading